23/08/2011

Markus Persson, alias Notch, fait encore parler de lui.

Markus Persson, également connu sous le pseudo "Notch", a acquis au fil des mois une grosse notoriété suite au succès de son jeu Minecraft. Récemment, il a également fait parler de lui pour diverses raisons qui n'ont pas forcément de rapport avec son jeu à succès. Pour commencer et pour montrer qu'il n'a pas sa langue dans sa poche, je vous ramène vers ce lien où il ironisait la situation concernant les DRM des jeux Ubisoft.

Son prochain jeu, intitulé "Scrolls", fait déjà polémique. En effet, Notch a reçu début août une lettre lui informant une violation des droits de la marque "Scrolls" qui appartient à Bethesda et ses jeux de la série "The Elder Scrolls".
Notre homme, ne se laissant pas décourager, a donc proposé un deal à Bethesda : régler le conflit sur Quake 3 entre trois personnes de son studio (Mojang) et trois de chez Bethesda ! Il propose même des règles : 2 parties de 20 minutes, l'équipe gagnante étant celle ayant accumulé le plus de frags à la fin des deux rounds

scrollslogo.jpg

Si l'équipe de Notch gagne, Bethesda devra abandonner les poursuites judiciaires à son encontre. Dans le cas contraire, Mojang devra choisir un autre nom avec lequel Bestheda devra être d'accord. Malheureusement, ces derniers n'ont pas encore donné de réponse à cette "provocation"... Affaire à suivre !

Plus récemment (le week end dernier, en fait), notre ami Markus a codé un jeu complet intitulé "Prelude of the Chambered" en 48 heures (il l'avait déjà fait en 2008) dans le cadre de la "Lumdum Dare Competition". Voulant faire profiter les internautes de son travail, Notch a streamé en direct le développement du jeu.
Problème : il ne s'attendait pas du tout à ce qu'autant de monde suivent le live (15 000 personnes en moyenne environ) et comme il voulait garder une bonne qualité d'image, il s'est retrouvé après 4 heures de live seulement avec une facture de... 4000 dollars de la part du site qu'il utilisait pour streamer ! Ouch. Il a évidemment changé pour un stream gratuit de moins bonne qualité par la suite. Vous pouvez tester le jeu en allant ici.

Enfin, je finirais sur une touche plus personnelle mais toujours en rapport avec notre homme. Le studio indépendant français Swing Swing Submarine a sorti en mai dernier un petit jeu de plate-formes/réflexion très réussi intitulé Blocks That Matter. Réservé jusqu'à aujourd'hui aux joueurs Xbox 360, le jeu vient enfin de faire son apparition sur Steam ! Le rapport avec Markus ? Il est tout simplement l'un des protagonistes du jeu ! 
Le jeu propose en effet de contrôler un robot nommé Tetrobot dont l'objectif est de sauver deux développeurs de jeux qui se sont fait enlever !

BTM_screenshot04-e1309477314457.jpg

Ces deux développeurs sont Alexey Pajitnov (créateur de Tetris) et Markus Persson (créateur de Minecraft). Ceci n'est pas un hasard, le principe du jeu empruntant aux deux jeux sus-nommés. N'hésitez pas à acheter ce jeu qui coûte moins de 5 euros si vous aussi vous voulez sauver le créateur de Minecraft (qui vient également de se marier, mais ça on s'en fout un peu.) !

Commentaires

J'ai vu que le jeu allait sortir sur Steam en plus du XBLA. Dès que j'ai mon nouveau PC va falloir que j'épouse Steam.

Écrit par : Bidi | 23/08/2011

La question qui tue !
Est ce que la femme de Notch joue à Minecraft ? :o

Écrit par : Soldy | 24/08/2011

Il y a une erreur dans l'article (jeuxvideo.com a fait la même). Si Notch perd le défi, Bethesda ne pourra pas choisir le nom du jeu, mais Mojang le changera en quelque chose qui convient à tout le monde. Lien du message sur le blog de Notch : http://notch.tumblr.com/post/9038258448/hey-bethesda-lets-settle-this

Dans tous les cas, rien que par la médiatisation du défi, Notch sera gagnant.

Écrit par : Arphanon | 24/08/2011

@Arphanon : effectivement, j'ai également mal interprété la phrase de Notch. La façon dont sa phrase est tournée peut prêter à confusion, je me suis fait avoir. En tout cas merci, j'ai corrigé l'article ;)

Écrit par : Blink | 24/08/2011

Les commentaires sont fermés.