21/06/2011

A 10 ans, il réussit à faire ré-autoriser les cartes Pokémon dans son école.

xlarge_pokeletter3.jpg

L'enfant ci-dessus s'appelle Lucas Alaya, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'à 10 ans, il ne se gêne pas pour exprimer ce qu'il pense.
Ainsi, déçu du fait qu'il soit interdit de jouer aux cartes Pokémon dans son école, il a décidé d'écrire une lettre à sa maîtresse pour expliquer les bienfaits des cartes Pokémon et ainsi tenter de les faire ré-autoriser. 

xlarge_pokeletter2.jpg

Il explique dans sa lettre que les cartes Pokémon peuvent avoir un rôle éducatif, les combats nécessitant de nombreux calculs mathématiques (additions, soustractions et même multiplications). Il finit même sa lettre avec une petite touche d'humour :  "Même si ce n'est pas possible, vous restez une maîtresse géniale !". 

La maîtresse, apparemment spécialisée dans le confiscage de cartes Pokémon, a alors fait remonter la lettre à sa supérieure, qui après analyse du contenu, a décidé de ré-autoriser l'usage desdites cartes durant  la récréation de midi (et même peut-être à d'autres occasions dans le futur) !

Je pense que Lucas va se faire beaucoup de nouveaux amis... 

Les commentaires sont fermés.