16/01/2011

Un serveur médical hacké pour jouer à COD : Black Ops.

Un centre de radiologie dans le New Hampshire aux Etats Unis a découvert en novembre dernier que l'un de leurs serveurs (contenant noms des patients, informations de sécurité sociale, adresses, numéros de téléphone, etc...) avait été hacké... pour pouvoir jouer à Call of Duty : Black Ops !

CentricityRadiologyblackops.png

Selon les éléments de l'enquête, le piratage du serveur serait l'oeuvre de quelqu'un habitant en scandinavie qui aurait donc utilisé le serveur médical pour héberger des parties multijoueur du célèbre FPS d'Activision.
C'est une baisse importante de bande passante au sein de l'établissement radiologique qui a mis la puce à l'oreille à l'un des admins, qui n'a cependant pas su établir depuis quand le serveur était "piraté".

Les commentaires sont fermés.